Pirates des Caraïbes 4: affiches Barbossa et Barbe-Noire

pirates4-barbossa

Découvrez les nouvelles affiches du film Pirates des Caraïbes : La Fontaine de Jouvence version HECTOR BARBOSSA et version BARBE-NOIRE.

HECTOR BARBOSSA (Geoffrey Rush)

Autrefois ennemi juré du capitaine Jack Sparrow, le féroce capitaine Barbossa est cette fois obligé de faire alliance avec son rival dans leur quête de la fontaine de Jouvence.

Hector Barbossa, un ignoble pirate revenu d’entre les morts, est le survivant ultime. Après avoir perdu sa jambe – et le Black Pearl – Barbossa a troqué le noir et l’argent pour l’uniforme bleu et or de la Marine Royale de Sa Majesté. Désormais devenu un corsaire, il a renoncé au pavillon noir pour commander le Providence sous pavillon britannique, et clame haut et fort son allégeance au roi et à l’Angleterre. Mais est-ce la bravoure ou la soif de vengeance qui pousse Barbossa à chercher la fontaine de Jouvence ? Que compte-t-il vraiment faire de son rendez-vous avec le capitaine Jack, Barbe-Noire et le destin ?

BARBE-NOIRE (Ian McShane)

Ce pirate a l’âme la plus sombre et le cœur le plus noir de toute l’histoire des pirates passés ou à venir, et son nom seul suffit à semer la terreur chez les plus courageux des marins.

Tous ceux qui prennent la mer prononcent le nom de Barbe-Noire avec la même hantise, et il terrifie pareillement ceux qui ont eu la malchance de croiser son chemin sur la terre ferme. Il commande un équipage fait de zombies et son navire, le Queen Anne’s Revenge, est décoré des os de ses victimes. Sa proue crache le feu, réduisant en cendres les bateaux ennemis – ou même l’homme d’équipage tombé en disgrâce. Barbe-Noire se livre à la magie noire et son sabre est orné d’un des trois saphirs de Triton. Mais il vit sous la menace d’une prophétie liée à sa mort, et son seul espoir repose sur les eaux régénératrices de la fontaine de Jouvence. Tous les moyens seront bons pour trouver la fontaine, peu importe ceux qui devront périr au nom de son ambition aveugle et cruelle…

Cliquez pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles

En haut