Critiques Cinéma

[Critique Flash] 21 Jump Street (Phil Lord, Chris Miller)

21-jump-street-cover

21 Jump Street, durée 1h49, sortie cinéma le 6 juin 2012, réalisé par Phil Lord et Chris Miller, avec Jonah Hill, Channing Tatum, Brie Larson, …

Créée par Stephen J. Cannell dans les années 80 et diffusée dès 1990 en France, 21 Jump Street est principalement connue pour être la série ayant révélé Johnny Depp, rien que ça ! Près de 25 ans plus tard, Phil Lord et Christophe Miller (Tempête de boulettes géantes) nous servent une adaptation sur grand écran basée sur un scénario de Michael Bacall (Scott Pilgrim). Cette fois-ci, ce sont Schmidt (Jonah Hill, Le Stratège) et Jenko (Channing Tatum, G.I. Joe) qui devront user de tous leurs talents (et incompétences) afin de s’infiltrer dans un lycée et ainsi déjouer un énorme trafic de drogue…

Au lycée, Schmidt et Jenko étaient les pires ennemis, mais ils sont devenus potes à l’école de police. Aujourd’hui, ils sont loin de faire partie de l’élite des flics, mais ça pourrait changer… Mutés dans l’unité secrète de la police, l’équipe du 21 Jump Street, dirigée par le capitaine Dickson, ils vont troquer leur arme et leur badge contre un sac à dos et se servir de leur physique juvénile pour infiltrer un lycée.
Le problème, c’est que les ados d’aujourd’hui ne ressemblent pas du tout à ceux de leur époque. Schmidt et Jenko pensaient tout savoir des jeunes mais ils sont complètement à côté de la plaque. Ils vont aussi vite s’apercevoir que certains problèmes de leur propre adolescence sont loin d’être réglés. Les revoilà face aux angoisses et aux terreurs des ados, avec une mission en plus…

Mais les choses ont évolué depuis leurs années lycée : les cheveux peroxydés ont laissé place aux gothiques et les footballeurs ne sont plus les stars populaires d’antan. Et lorsque par inadvertance, les deux compères vont échanger leurs (fausses) identités, les situations comiques vont immédiatement s’enchaîner pour notre plus grand plaisir. Rassurez-vous tout de même puisque l’action répond toujours présente, certes à faible dose, mais l’on se délecte tellement à suivre les péripéties de Schmidt et Jenko dans des situations absurdes que l’on pourra pardonner ce manque d’ambition. Notons également la présence d’Ice Cube en directeur de la section d’infiltration, et une apparition de Johnny Depp qui devrait ravir ses fans, lui qui avait juré ne plus vouloir entendre parler de cette série. Sans respecter totalement le matériel d’origine, 21 Jump Street se révèle tout de même être une comédie efficace, qui trouve rapidement son rythme de croisière et qui devrait vous faire passer un bon moment, chose que l’on pensait impossible après la valse de mauvaises adaptations TV qui ont fleuries durant ces dernières années. Le film ayant rencontré un succès inespéré aux Etats-Unis, une suite est d’ores et déjà prévue pour sortir sur nos écrans en 2014. Direction l’université ?

Mon avis
21 Jump Street
Par , le (21 Jump Street)

Note: 6 sur 10

1 commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles

En haut