Tests

[Test] Castle Crashers (XLA)

DLC installé: Pack Roi. Testé en solo et deux joueurs sur la version commerciale Xbox Live Arcade.

Il y a trois jours, en regardant mes mails, je tombe sur un message des développeurs The Behemot, tout heureux de m’offrir leur addon ‘Pack Roi’. Il faut avouer que jusqu’alors, je n’avais pas encore touché à Castle Crashers. Et pourtant j’en avais entendu beaucoup de bien, mais avec tous les jeux sortis entre temps …

Comment définir ce jeu? Vous avez déjà joué à des beat’em up type Double Dragon dans les années 90? Alors vous comprenez déjà le principe: matraquer les boutons du pad Xbox 360 pour tuer tout ce qui bouge à l’écran et monter en grade. Tout d’abord, un sujet récurrent du genre: le scénario timbre poste. Ici, après une intro de 15 secondes, vous aurez déjà compris que votre chateau est au plus mal et que des princesses ont été enlevées par des barbares. Vous devez alors choisir votre chevalier: rouge, bleu, orange, vert, ou d’autres si vous avez installé le DLC. Chaque chevalier part avec son pouvoir: la foudre, la glace, … et c’est parti pour une folle aventure en 2D, jusqu’à 4 joueurs en local ou sur Xbox Live.

castlecrashers-choixpersonnage
Outre les combats à chaque écran (se débarasser de tous les ennemis permet de poursuivre son chemin), l’humour ravageur est omniprésent. Que ce soit un chevalier tentant un bouche à bouche sur l’un de ses camarades en plein champ de bataille, un hibou qui ne peut s’empêcher d’uriner tellement il est apeuré, ou les animaux pris de constipation, vous aurez toujours quelque chose pour vous distraire quelques secondes dans votre quête (et vous prendre quelques coups par la même occasion). Le tout est évidemment retranscrit dans un graphisme sortant complètement de la norme: la 2D est simple, mais fourmille de détails, et la palette de couleurs est superbe.

castlecrashers-premierboss
Le jeu vous propose les sempiternelles batailles contre des hordes d’ennemis, mais également des boss un peu (voire beaucoup) plus costauds. De même, certains passages sortent complètement des sentiers battus: poursuite à dos de ‘bambi’, descente de rivière perché sur le nez d’un requin ou d’un crocodile. Mais Castle Crashers n’est pas un simple jeu d’action. Les développeurs ont en effet ajouté un brin de RPG dans l’aventure. Votre héros monte en compétences au fur et à mesure de l’aventure: à vous d’attribuer les points aux compétences choisies, points obtenus à chaque augmentation de niveau de votre héros, chaque nouveau niveau vous donnant également accès à un nouveau combo ou double saut. Au cours de votre quête, vous obtiendrez également des pièces vous permettant d’aller voir les marchands dissimulés dans le jeu afin de remplir votre besace en potions. Votre héros pourra également être suivi par un globe animal, une sorte d’esprit animal disposant de quelques aptitudes (amélioration de la nage, glace, …). Et c’est sans parler des armes (coup normal, coup secondaire) et des armes à distance…

castlecrashers-adosdebambi
Et si vous jouez en local avec un ami, ce dernier pourra utiliser son gamertag (et donc son propre personnage) pour venir vous donner un coup de main.

Points positifs:
– esthétisme
– ambiance et humour
– durée de vie
– le multi

Points négatifs:
– combats parfois brouillons

Mon avis
Castle Crashers
Par , le (Castle Crashers)

Note: 8 sur 10

Meilleurs prix en France pour le jeu Castle Crashers

1 commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles

En haut